INNAMORAMENTO

Il arrive que la vie nous entraîne à commettre des actes qui ont des conséquences sur ceux qui nous aiment et que nous aimons.

Toi qui n’as pas su me reconnaître
Ignorant ma vie, ce monastère, j’ai
Devant moi une porte entrouverte
Sur un peut-être
Même s’il me faut tout recommencer

Toi qui n’as pas cru ma solitude
Ignorant ses cris, ses angles durs, j’ai
Dans le cœur un fil minuscule
Filament de lune
Qui soutient là, un diamant qui s’use
Mais qui aime

{Refrain:}
Je n’ai pas choisi de l’être
Mais c’est là l’innamoramento
L’amour, la mort, peut-être
Mais suspendre le temps pour un mot
Tout se dilate et cède à toi
Et c’est là l’innamoramento
Tout son être s’impose à moi
Trouver enfin peut-être un écho

Toi qui n’as pas vu l’autre coté, de
Ma mémoire aux portes condamnées, j’ai
Tout enfoui les trésors du passé
Les années blessées
Comprends-tu qu’il me faudra cesser

Moi qui n’ai plus regardé le ciel, j’ai
Devant moi cette porte entrouverte, mais
L’inconnu a meurtri plus d’un cœur
Et son âme sœur
On l’espère, on l’attend, on la fuit même
Mais on aime

{Refrain 3x}

Francesco Alberoni, « Je t’aime. Tout sur la passion amoureuse »

Extraits du site internet de Francesco Alberoni :

(…) le phénomène qui en italien s’appelle innamoramento (en Espagnol enamoramiento, en Allemagne die verliebtheit, en Suédois förälskelse, etc.) et qui n’a pas de mot  ni de concept correspondant en français. Parfois on utilise tomber amoureux mais de façon impropre parce que cela suggère un phénomène immédiat alors qu’en réalité nous sommes face à un processus complexe pour lequel on devrait plutôt utiliser l’expression devenir amoureux. Pour indiquer ce processus Roland Barthes avait proposé le néologisme enamouration, moi j’ai préféré la suggestion d’Edgar Morin, l’ancien enamourement. De cette façon le mot italien innamoramento, dans la traduction française de mes livres les plus importants, en particulier l’œuvre plus complète Je t’aime (Francesco Alberoni, Je t’aime, Paris, Plon 1996) a été traduite avec énamourement sans créer le moindre problème à ses nombreux lecteurs français. Ce mot a également fait son apparition de manière systématique sur Internet où il a également été adopté par les anglo-saxons.

La différence fondamentale entre énamourement et emballement réside en cela: dans le premier les deux amoureux unissent leurs expériences de vie, établissent entre eux des liens forts qui se renforcent quand l’amour est réciproque et ils génèrent une nouvelle communauté qui tend à durer dans le temps. L’emballement, en revanche, est un état passionnel très fort mais qui porte en soi un mécanisme d’autodestruction, pour lequel, à un certain moment, s’évanouit le lien qui semblait si fort l’instant d’avant.

English copy of the book, I Love You, downloadable from the website.

Extraits du Forum Psychologies.com :

« Pourquoi un amour finit-il, et pourquoi, dans d’autres cas dure-t-il longtemps ? Voilà notre question.

Pour y répondre, nous devons avant tout répondre à cette question préliminaire : quand tombons-nous amoureux ? Nous tombons amoureux quand nous sommes prêts à changer, quand nous sommes prêts à abandonner une expérience déjà vécue et usée, et que nous sommes animés d’un élan vital pour accomplir une nouvelle exploration, pour changer de vie. Quand nous sommes prêts à activer des capacités que nous n’avions pas exploitées, à explorer des mondes que nous n’avions pas encore explorés, à réaliser des rêves et des désirs auxquels nous avions renoncé. Nous tombons amoureux quand nous sommes totalement insatisfaits du moment présent et que nous avons l’énergie intérieure suffisante pour commencer une nouvelle étape de notre existence.

Et maintenant, la question suivante : quand un amour finit-il ? Il peut y avoir une crise précoce et une crise tardive. La crise précoce du couple se présente d’habitude parce qu’il ne s’était pas créé un lien amoureux assez fort. C’est-à-dire qu’il n’y avait pas eu de véritable enamourement, mais un pseudoenamourement. Mais il y a aussi des cas où la crise arrive malgré l’enamourement ; généralement quand les divergences sur le projet sont trop importantes.

La crise tardive est due à trois raisons. La première est le retour du passé. Un passé qui semblait sans importance, et qui, par contre, faisait partie intégrale de notre personne. Dans le processus amoureux, nous renonçons à de nombreux aspects de nous-même, nous nous transformons. Mais nous continuons à cacher au fond de notre cœur des désirs, des besoins qui peuvent se manifester même après très longtemps.

La seconde raison d’une crise est la compétition envieuse, avec vengeances et mesures de répression.

La troisième, la plus importante peut-être, naît de l’évolution divergente. Les deux membres du couple réagissent de façon différente aux circonstances de l’existence. Chacun d’entre eux change, développe de nouveaux désirs, au point que la relation du couple peut devenir trop étroite, trop fermée, alors que d’autres possibilités, d’autres alternatives se présentent. Jusqu’au moment où l’évolution divergente produit une fracture trop grande entre le désir et sa réalisation. Dans la vie de chaque couple, même le plus harmonieux, il y a des périodes, quelquefois des mois ou des journées, où nous désirons de nouvelles expériences, ou bien nous croyons nous être trompés, ou bien nous sommes fascinés par les nouveautés. Notre lien commence alors à se transformer en obstacle, et la personne devient disponible pour un nouvel enamourement.

Voici notre réponse à la question :  » pourquoi un couple dure-t-il ? « . Pour le couple d’amoureux de longue date, cette propension à tomber amoureux ne s’adresse pas à un nouvel objet, elle ne détruit pas la vieille relation pour en instaurer une nouvelle. Parce que l’autre répond en se transformant à son tour, il remplit le vide qui était en train de se créer, et les énergies naissantes se tournent de nouveau vers lui. L’état amoureux continue parce que nous retombons amoureux de la même personne. La co-évolution dont parle Jurg Willi est en réalité une façon continue de se retrouver. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s